Recherche-action interdisciplinaire sur ressources naturelles en Afrique centrale

DébriefingDébriefing

illustration

Le débriefing est probablement la phase la plus importante de la simulation. Cette phase invite les participants et le facilitateur à réfléchir de façon approfondie sur les dynamiques du jeu, tout en les reliant aux réalités dans le Sud.

On suggère de d'abord engager les participants dans un débriefing écrit individuel, et ensuite dans une réflexion orale collective. La vidéo avec les 'messages clé' peut être utilisée pour structurer le débriefing collectif.

Le débriefing écrit est un bon outil pour fournir aux participants un espace intime de réflexion. Il peut aussi représenter un moyen d'évaluation en milieu académique. On suggère que le débriefing soit organisé autour de trois sujets :

1) EVENEMENTS

Invitez les participants à réfléchir sur trois ou quatre évènements qui ont eu lieu pendant le jeu. Les évènements peuvent refléter des anecdotes, des réactions émotionnelles ou des réflexions sur les dynamiques du jeu.
Ex. 'Les paysans riches planifiaient d'acheter mes terre, ce qui a engendré un sentiment de frustration parmi les autres joueurs pauvres. Alors, on a décidé de se mettre en groupe et d'utiliser nos ressources communes pour faire face à l'action du riche…'


2) ANALYSE

Invitez les joueurs à une réflexion sur les dynamiques du jeu, et sur les parallèles entre ces dynamiques et des situations du monde réel.
Ex. 'Tout d'un coup, nous étions confrontés à un investisseur externe qui s'accaparait de toute notre terre. Aussi en réalité, nous voyons comment des investisseurs externes acquièrent de plus en plus de terre aux dépens de paysans pauvres… '


3) REFLECTION

Invitez les participants à considérer les limitations du jeu par rapport à la vie réelle. Quels aspects de la vie réelle ne sont pas capturés par le jeu. Comment pourrait-on d'avantage complexifier le jeu?
Ex. 'Dans le jeu, on avait seulement 4 acteurs. Des acteurs étatiques étaient largement absents, il n'y avait pas de rôle pour les chefs coutumiers. En réalité, les acteurs présents dans l'arène foncière sont plus diverse que juste des paysans riches, de la classe moyenne, et pauvres.'

 

illustration land-rush