Recherche-action interdisciplinaire sur ressources naturelles en Afrique centrale

Messages clés

Le jeu Land Rush envisage à transmettre 3 messages clés

 

1) La différentiation des risques vs. la maximisation des profits.

Souvent considéré comme 'rétrograde' et 'ignorants', les petits paysans du Sud sont souvent considérés par les décideurs politiques comme étant non-efficaces et incapables de maximiser leurs profits. Land Rush fait ressortir les dynamiques intrinsèques de l'agriculture opérant à petite taille. Le jeu illustre que la maximisation des profits n'est souvent pas une stratégie réaliste, ni souhaitable, pour les petits producteurs. Au contraire, les paysans opérant à petite taille visent d'abord à minimiser les risques, afin de sauvegarder leur base productive des shocks climatiques ou économiques. Ils optent plutôt pour la polyculture en lieu de la monoculture, et pour des stratégies visées à l'autoconsommation d'abord, avant de vouloir réaliser des économies d'échelle pour le marché.

 

2) Le pluralisme juridique.

Tandis que les droits formels, et des 'règles du jeu' claires peuvent être des instruments importants pour garantir l'accès équitable à la terre et aux ressources naturelles, la réalité des contextes ruraux est plus compliquée que ce que la loi formelle peut prévoir. Des normes coutumières, des arrangements informels, et des dynamiques de réciprocité représentent des mécanismes importants aux acteurs les plus vulnérables pour réclamer l'accès à et l'usage des ressources naturelles. Dans Land Rush, les joueurs rentrent dans une renégociation continue des règles formelles et informelles. Pour les joueurs pauvres, ces cadres normatifs 'alternatifs' peuvent être cruciaux dans la sécurisation de leur accès aux ressources foncières.

 

3) Relations de pouvoir inégales.

Les producteurs ruraux ne travaillent pas dans un champ social isolé. Au contraire, les paysans sont insérés dans un environnement caractérisé par des différenciations économiques et politiques (paysans pauvres versus riches, 'bien-branchés' versus 'sans voix'…). Il est clair que dans Land Rush, les acteurs les plus puissants ont souvent un avantage comparatif dans la négociation autour de l'accès aux ressources naturelles. Cependant, le jeu illustre aussi comment les acteurs les plus pauvres peuvent toujours trouver des façons de faire entendre leur voix, et peuvent entreprendre de l'action collective pour protéger leurs intérêts.

 

illustration land-rush